Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s'exprime lors d'une conférence pour déterminer une stratégie de développement socio-économique post-COVID-19, le 30 mai à Ba Ria-Vung Tau. Photo: VNA


Ces huit localités sont Hồ Chí Minh-Ville et 7 provinces (Dong Nai, Bình Duong, Bình Phuoc, Bà Ria-Vung Tàu, Tây Ninh, Long An, Tiên Giang). Il s'agit actuellement du plus grand centre d'attraction d'IDE du pays avec une série de projets d'IDE valides, un grand nombre de parcs industriels en activité et de zones franches d'exportation... C'est également l'une des principales régions de développement économique du pays, servant de passerelle économique et de pont commercial du Vietnam avec le monde.

Pour réaliser son ambition de devenir un pays à revenu élevé en 2045, le Vietnam en général et ces huit provinces, qui représentent 42% du PIB national et 42% du budget d’État, doivent renouveler leurs moteurs de croissance dès à présent. C’est ce qu’a déclaré le chef du gouvernement, citant les recommandations de la Banque mondiale.

«Les huit provinces les plus dynamiques du Sud devront achever ou dépasser les objectifs de développement fixés par l’État. Afin de les accompagner, le gouvernement accélèrera le décaissement des fonds publics, facilitera leur accès aux aides financières et supprimera les formalités administratives inutiles ou entravant les activités des entreprises. La priorité est de renforcer la compétitivité et de moderniser les infrastructures locales», a estimé le Premier ministre, qui a souligné la nécessité d’investir dans les parcs industriels et les villes intelligentes./.

CPV/VNA