Vue de la 35e session du Comité permanent de l’Assemblée nationale à Hanoï. Photo: VNA

S’exprimant lors de la 35e session du Comité permanent de l’Assemblée nationale à Hanoï, il a appelé le gouvernement et les agences concernées à confirmer sous peu leurs propositions à l’Assemblée nationale lors de la prochaine session.

Cette session d’un mois devra ratifier l’accord de libre-échange et l’accord sur la protection des investissements entre entre l’Union européenne et le Vietnam, amender des lois au service de la mise en œuvre des deux accords et adopter certaines résolutions.

Nguyên Hanh Phuc a également suggéré de réduire ou de supprimer les débats en groupes peu efficaces, augmentant ainsi la durée de la session plénière de deux jours et demi à trois jours et réduisant la durée de chaque intervention des députés de sept à cinq minutes. 

Il a proposé de réduire au maximum les documents papier et d’actualiser le logiciel utilisé lors des réunions législatives.

Passant en revue la 7e session, il a déclaré que les résultats reflètent le consensus et la solidarité au sein de l’Assemblée nationale, la coordination étroite du système politique entier, ainsi que l’attention et le soutien des électeurs et des citoyens dans l’ensemble du pays.

Selon le président de l’Office du gouvernement, Mai Tiên Dung, 230 députés ont participé à la séance de questions-réponses de la 7e session, qui s’est déroulée de manière démocratique.

Malgré une durée de temps réduite, le nombre de députés et de requêtes a augmenté par rapport aux réunions précédentes, a-t-il déclaré.

Nguyên Hanh Phuc a souligné les lacunes dans l’organisation de la 7e session, notamment la préparation de certains contenus de l’ordre du jour et la lenteur de la soumission de documents relatifs à certains projets de loi et de résolution aux députés. 

Le Comité permanent de l’Assemblée nationale devra également ratifier la proposition de nomination d’ambassadeurs du Vietnam le 16 juillet.


CPV/VNA