La présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam, Nguyên Thi Kim Ngân. Photo : VNA
L’Assemblée nationale a consacré le plus clair de son temps à l’examen et à l’adoption de 16 projets de loi, dont la Loi sur la prévention et la lutte contre la corruption (amendée) et la Loi sur la cybersécurité, a-t-elle fait savoir.

Lors de sa 6e session, l’Assemblée nationale a élu à une très large des voix le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) Nguyên Phu Trong au poste de président de la République socialiste du Vietnam. Il s’agissait d’un important événement politique national plébiscité par le peuple et l’électorat du pays.

En outre, l’Assemblée nationale a ratifié l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) et les documents annexes. Le Vietnam devient ainsi le 7e pays à ratifier ce traité. Cette ratification revêt une signification importante, manifestant la volonté politique du PCV, de l’Etat vietnamien d’élargir proactivement son intégration régionale et internationale, a-t-elle souligné.

Lors de sa 6e session qui s’est déroulée en octobre et en novembre, à mi-mandat de la législature, l’Assemblée nationale a voté la confiance de 48 fonctionnaires occupants des postes qu’elle a élus ou approuvés, a rappelé la cheffe de l’organe détenteur suprême de la puissance publique.

Il s’agissait d’un contenu particulièrement important de la surveillance exercée par l’Assemblée nationale, traduisant le niveau de confiance ainsi que la reconnaissance et l’évaluation objective des résultats qu’ils ont obtenus depuis le début du mandat, a-t-elle indiqué.

2018 était une année d’activités diplomatiques parlementaires intenses, sur le plan à la fois bilatéral et multilatéral. L’Assemblée nationale du Vietnam a participé et contribué significativement aux forums interparlementaires régionaux et internationaux, contribuant ainsi aux réalisations enregistrées dans les affaires extérieures du pays.

L’Assemblée nationale du Vietnam a assumé en 2018 la vice-présidence de l’Union interparlementaire (UIP) pour la deuxième fois depuis son adhésion officielle à cette instance en 1979, la première fois étant en 2009.

L’Assemblée nationale du Vietnam a participé aux 138e et 139e Assemblées de l’UIP à Genève, en Suisse ; à la 39e Assemblée générale de l’Assemblée interparlementaire de l'ASEAN (AIPA) à Singapour ; à la 3e conférence des présidents des parlements des pays eurasiens (MSEAP 3) en Turquie, à la réunion du partenariat parlementaire Asie-Europe (ASEP) en Belgique.

La présidente Nguyên Thi Kim Ngân à la conference sur "L’Assemblée nationale et les Objectis de développement durable". Photo : VNA

Lors de ces forums, l’Assemblée nationale du Vietnam a apporté des contributions très responsables à leur agenda et à leur succès, lesquelles ont été hautement appréciées par les pays membres, a fait savoir sa présidente Nguyên Thi Kim Ngân.

L’Assemblée nationale du Vietnam a proposé aux pays de continuer de mettre en œuvre efficacement l’Agenda des Nations unies pour le développement durable à l’horizon 2030, aux parlements d’inciter les gouvernements à accélérer le commerce multilatéral pour contribuer à la croissance de chaque pays et de chaque région, et aux pays de conjuguer leurs efforts pour atténuer les effets des changements climatiques.

Elle a organisé avec succès la 26e conférence annuelle du Forum parlementaire Asie-Pacifique (APPF-26) qui a adopté la Déclaration de Hanoi sur une Nouvelle Vision pour le partenariat parlementaire de l’Asie-Pacifique. 

En coordination avec l’UIP et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), l’Assemblée nationale du Vietnam a également organisé une conférence sur le thème "L’Assemblée nationale et les Objectis de développement durable (ODD)".

Elle a été sélectionnée pour publier à cette occasion "Les ODD à l’usage des parlements – Outil d’auto-évaluation", un cadre élaboré par l’UIP et le PNUD qui permet aux parlements d’évaluer leur niveau de préparation dans la mise en œuvre des ODD.

Dans les temps à venir, le pays devra mettre en œuvre pleinement ses engagements internationaux. Dans cet esprit, l’Assemblée nationale du Vietnam va continuer à élaborer et à perfectionner le système de politiques et lois à cette fin.

L’Assemblée nationale du Vietnam va également peaufiner les conditions nécessaires, perfectionner la législation, internaliser les règles du CPTPP, et travailler à la signature et à la ratification dans les meilleurs délais de l’Accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam (EVFTA).

Les résultats obtenus dans les activités de l’Assemblée nationale en 2018 ont augmenté la confiance de l’électorat et du peuple, lui a donné de l’élan pour s’efforcer de mener à bien les objectifs et les tâches pour cette année et les années suivantes du mandat de l’Assemblée nationale de la 14e législature, a-t-elle conclu.

CPV/VNA