Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc préside la réunion de juillet du gouvernement. Photo: VNA

Dans son discours, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a demandé d’analyser minutieusement les limitations et faiblesses pour rechercher des solutions efficaces, afin d’accomplir les objectifs et plans fixés pour 2017.

Le chef du gouvernement a salué les résultats des ministères, services et localités, notamment le secteur du Travail, des Invalides et des Affaires sociales dans l’organisation des activités célébrant le 70e anniversaire de la Journée des Invalides de guerre et des Morts pour la Patrie dans tout le pays.

Évaluant la situation socioéconomique du pays en juillet et lors des sept premiers mois de l’année, le Premier ministre a indiqué que la plupart des indices étaient au vert. Concrètement, l’inflation continuait d’être maîtrisée, le crédit a augmenté fortement, les activités de production, d’affaires, d’import-export ont obtenu des bons résultats. Le chiffre d’affaires d’import-export a augmenté de près de 19%. L’attrait des investissements a connu une forte hausse, notamment le secteur de l’investissement direct étranger.

Le chef du gouvernement s’est également déclaré satisfait des résultats de la mise en œuvre des politiques dans le bien-être social, la culture, l’éducation, la santé, ainsi que dans la réduction de la pauvreté.    

Sur le travail de prévention et de lutte contre la corruption, le Premier ministre a estimé que ces dernières années, sous la direction énergique du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) et du Comité central de pilotage sur la prévention et la lutte contre la corruption, une série d’affaires ont été traitées rapidement, notamment celles de Trinh Xuân Thanh et Trâm Bê, entre autres. De plus, la Commission centrale du Contrôle du PCV a décidé de prendre des sanctions disciplinaires à certains cas de violation.

Le chef du gouvernement a aussi pointé du doigt des faiblesses à résoudre dans les temps qui viennent notamment dans la production, l’industrie manufacturière, le prix de la viande de porc en hausse irrégulière, le décaissement des fonds... Le dirigeant a exprimé son inquiétude sur la propagation de l'épidémie de dengue, qui a déjà causé la mort de 17 personnes.

Après avoir indiqué des faiblesses dans plusieurs secteurs tels que la réforme administrative et la restructuration des entreprises publiques, le Premier ministre a demandé aux membres du gouvernement de redoubler d’efforts pour trouver de nouvelles mesures et assurer l’objectif de 6,7% de croissance cette année.

Le Premier ministre a ensuite dirigé la séance de travail sur la préparation de lois. Jeudi après-midi, le gouvernement discute de la situation socio-économique nationale.

CPV/VNA