Le secrétaire général du PCV Nguyen Phu Trong lors du 6e Plénum du CC du PCV (12e mandat). Photo: Nhandan

C’est ce qu’a souligné le secrétaire général du PCV Nguyen Phu Trong, dans son discours d’inauguration du 6e Plénum du CC du PCV (12e mandat) qui a débuté mercredi matin à Hanoï.

Le CC discutera des finances et du budget de l’État pour 2017 et 2018, du renforcement des soins médicaux, de la situation démographique, de l’amélioration de la qualité et de l’efficacité des établissements publics ainsi que du système politique dans son ensemble. 

Le leader du PCV a souligné les résultats obtenus ainsi que les faiblesses du pays en matière de développement socio-économique, demandant de déterminer clairement les objectifs les plus importants pour 2018.

"Il faut adopter des politiques, mesures de faisabilité afin de rénover le modèle de croissance, restructurer l’économie et le budget de l’État, contrôler la dette publique, intensifier la restructuration des investissements publics et des entreprises publiques, améliorer la qualité de la croissance, l’environnement de l’investissement et des affaires pour mobiliser et utiliser plus efficacement les ressources disponibles, assurer le développement rapide et durable", a-t-il indiqué.

Sur le travail d’amélioration des services de santé dans la nouvelle situation, le Parti et l'État déterminent toujours que la santé est le bien le plus précieux de chaque citoyen et de la société. Les soins, la protection et l'amélioration de la santé des habitants sont une tâche essentielle.

A propos des mesures et tâches futures, Nguyen Phu Trong a affirmé le rôle de direction du Parti, de gestion de l’État et la participation active du système politique et de la population. Il a souligné la répartition et l’utilisation efficaces des ressources pour la santé.

Le Vietnam a réalisé de grandes choses 25 ans après l'instauration de la politique de planning familial. Cependant, le Vietnam doit faire face à de nouvelles questions comme la différence du taux de natalité entre les régions, le déséquilibre du ratio des sexes à la naissance, le vieillissement de la population, le piètre niveau de certains indicateurs démographiques de la population, le taux élevé de personnes handicapés…, a-t-il estimé en abordant le travail de population.

Selon le secrétaire général, il faut continuer à se concentrer sur la population et le développement, avec la maîtrise de l’accroissement démographique, l’amélioration des indicateurs démographiques, le règlement du déséquilibre du ratio des sexes à la naissance et aussi appliquer les politiques et mesures pour profiter de l'"âge d'or démographique" dans lequel se trouve le pays, sans oublier une bonne gestion de l’immigration.

 Le 6e Plénum du CC du PCV (12e mandat) a débuté mercredi matin à Hanoï. Photo: VNA

Nguyen Phu Trong a estimé que l’appareil d’État restait encore compliqué et inefficient. Les fonctions et tâches de certaines organisations sont identiques et leur structure ne sont pas conformes à la donne actuelle. Les compétences du contingent de cadres et de fonctionnaires laissent à désirer, tandis que les effectifs sont élevés. Il a ainsi demandé de poursuivre le renouvellement de l’appareil d’État et de la modalité de direction, avec la réduction du nombre de fonctionnaires, l’application de la politique de réforme salariale et de rendre plus conformes les relations entre l’État, le marché et la société.

Le secrétaire général Nguyen Phu Trong a souligné la nécessité d’élever l’efficacité des activités des services publics. A présent, outre les effectifs de la Police, de l’Armée et des entreprises publiques, le pays compte environ 58.000 unités administratives publiques avec 2,5 millions de fonctionnaires qui jouent un rôle prédominant et fournissent la plupart des services publics à toute la société. Le renouvellement de l’organisation, l’amélioration de la qualité des services et de l’efficacité des activités de ces unités sont une nécessité absolue, revêtant une signification politique, économique, culturelle, sociale et humaine profonde, et contribuant au développement national rapide et durable à orientation socialiste.

Lors de ce plénum, le Comité central analyse et évalue de façon objective et intégrale la situation, la cause et les retours d’expérience ainsi qu’analyse profondément la signification et l’importance de l'accélération du renouvellement pour les administrations et les entreprises publiques. Ce processus devra être mené de façon homogène et énergique, mais prudente et ferme, en continuant de renouveler l’appareil du système politique. Le Comité central analyse également la nécessité d’accélérer la socialisation des services publics, en valorisant les effets positifs et en limitant les effets négatifs du mécanisme de marché et de l’intégration mondiale. Il faut déterminer nettement le rôle de direction du Parti, la gestion de l’État, le droit d’être maître du peuple, le rôle et la position des administrations publiques dans le développement de l’économie de marché à l’orientation socialiste, l’intégration mondiale et la 4e révolution industrielle.

Le leader du Parti a souligné que le contenu du programme de ce plénum aborde plusieurs questions tant fondamentales qu’urgentes, concernant le développement socio-économique, le renouvellement du développement de l’économie, de la société et de la politique dans l’esprit de la résolution du 12e Congrès national du Parti. Il s’agit de questions importantes qui ont des conséquences directes sur la vie de la population, du contingent de cadres, de fonctionnaires et de travailleurs du pays dans son intégralité.

Le secrétaire général Nguyen Phu Trong a demandé au Comité central de valoriser au maximum la responsabilité, d’étudier, de discuter et de donner des avis pour perfectionner les rapports, les projets de résolutions et de décisions du Comité central ainsi que de décider certaines questions importantes à la fin du plénum.

Selon l’agenda, le 6e plénum du CC du PCV (12e mandat) se poursuit jusqu’au 11 octobre.

CPV/VNA