Le Premier ministre Nguyen Xuân Phuc (1er, droite) lors de la cérémonie célébrant les 10 ans du Comité du Parti des entreprises du ressort central. Photo : VNA

Les entreprises d’Etat doivent s’adapter aux nouvelles technologies et méthodes de travail requis par la mondialisation et la révolution numérique, a-t-il demandé lors de la cérémonie célébrant les 10 ans de la création du comité du Parti des entreprises du ressort central.

La 4e révolution industrielle faite de numérique mais aussi de robotique, d’Internet industriel et d’automatisation déferle sur l’économie mondiale et va modifier en profondeur les modes de production, de distribution et de consommation, selon les experts.

Nous devons continuer à restructurer les entreprises publiques pour accroître leur productivité et optimiser leur gestion. Certains établissements ont déjà parfaitement saisi l’enjeu capital de ce processus, a-t-il déclaré.

Le chef du gouvernement a souligné fin 2016 que la réorganisation et le renouvellement des entreprises d’Etat doivent être considérés comme la tâche politique importante de 2017. Il a noté que 350 entreprises actionnarisées en 2015 ont été rentables avec des bénéfices avant imposition en hausse de 49%, une contribution au budget en augmentation de 72%, et des rémunérations des employés, de 33%.

Selon le rapport du Comité de pilotage du renouvellement et du développement des entreprises, de 2011 à 2015, 591 entreprises d’Etat ont été actionnarisées, soit 96% du plan. La plupart des établissements actionnarisés ont une activité rentable. Les actifs détenus par l’Etat dans ces entreprises sont passé de 810.000 milliards de dôngs à 1.234.000 milliards de dôngs.

CPV/VNA