Le secrétaire général du Parti et président du Vietnam, Nguyen Phu Trong, a présenté le 2 novembre à l’Assemblée nationale une proposition demandant la ratification du CPTPP.  Photo : VNA 

Le 8 mars 2018, le Vietnam et 10 autres pays ont signé le CPTPP au Chili. Les onze États membres de l'accord sont: l'Australie, le Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour et le Vietnam.

La proposition du président souligne que l’adhésion au CPTPP et une ratification rapide de l’accord témoigneraient du ferme engagement du Vietnam dans la réforme et l’intégration internationale. 

Cela permettra également au Vietnam de renforcer son statut au sein de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est), dans la région et sur la scène internationale. 

Plus précisément, dans le contexte de changements rapides, complexes et imprévisibles de la situation politique et de sécurité dans le monde et la région, le CPTPP aidera le Vietnam à renforcer ses forces intrinsèques, à consolider sa position, afin de poursuivre la politique extérieure d’indépendance, d’autonomie, de multilatéralisation et de diversification des relations, tout en intensifiant la sécurité et la défense nationale. 

Une fois entrée en vigueur, l’accord contribuera à l’approfondissement des relations entre le Vietnam et les autres pays membres, notamment ceux ayant un partenariat stratégique avec le Vietnam. 

Outre les avantages, la proposition du président souligne les défis à relever pour assurer le développement socio-économique et la stabilité socio-politique du pays. 

Le gouvernement propose à l’Assemblée nationale de ratifier le CPTPP et les documents pertinents lors de cette 6e session. 

Pour assurer la mise en œuvre de l’accord, le gouvernement a demandé aux ministères et organes compétents d’élaborer une liste des lois, ordonnances et décrets qui doivent être modifiés, complétés et publiés pour respecter les engagements pris dans le cadre du CPTPP.

Cette liste comprend huit lois et quatre arrêtés du gouvernement qui doivent être modifiés et complétés. Elle propose la publication de sept nouveaux textes (six arrêtés gouvernementaux et une décision du Premier ministre), ainsi que la participation à trois conventions internationales.

Dans le processus d’application du CPTPP, le gouvernement continuera d'examiner les documents juridiques afin de les modifier et compléter si nécessaire.  

Le même jour, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a présenté un rapport expliquant en détail le CPTPP et ses documents. 

Les députés ont également écouté un rapport présenté par le président de la Commission des relations extérieures de l’Assemblée nationale, Nguyen Van Giau, concernant la ratification du CPTPP. 

Ils ont ensuite discuté en groupes de cette question.

CPV/VNA