Le Premier minitre Nguyen Xuan Phuc à la ​conférence de promotion de l'investissement dans l'agriculture à Thai Binh. Photo: VNA 

Il s'agit de la plus grande conférence organisée dans cette province qui est le centre de la riziculture du Delta du fleuve Rouge.

Nguyen Xuan Phuc a souligné le montant élevé des exportations de produits agricoles en 2016, de l'ordre de 32,1 milliards de dollars, et ce, malgré les catastrophes naturelles, ce qui témoigne encore une fois des grands potentiels de l'agriculture vietnamienne.

Selon le chef du gouvernement, le succès du secteur agricole est dû à la puissance de la production agricole et à la forte volonté de start-up des entreprises vietnamiennes comme des Vietnamiens. L'entraide entre les agriculteurs et entrepreneurs joue aussi un rôle important dans ce succès, de même que leur confiance dans les politiques du gouvernement.

Il a rappelé les cinq devises pour un développement réussi de l'agriculture : Etat, investisseurs, agriculteurs, scientifiques et banques.

Lors de cette conférence, Nguyen Xuan Phuc a suggéré Thai Binh l'élargissement de la sphère de ses activités économiques vers la Mer Orientale à travers, notamment, le développement de l'aquaculture. Il est nécessaire pour la province de renouveler l'investissement public et ses services publics afin d'attirer davantage les investisseurs, de se consacrer à la formation de personnel, à l'application des sciences et des technologies, et à l'attrait d'experts talentueux.

La province doit créer son label agricole et un réseau de commercialisation efficient. Le Premier ministre a souhaité que les entreprises et investisseurs élaborent leurs stratégies de commerce. Il a également engagé la province de Thai Binh à développer une agriculture intelligente et biologique.

Lors de cette conférence, 33 projets ont reçu une licence d’investissement pour un montant total de plus de 25.658 milliards de dongs.

A cette occasion, Nguyen Xuan Phuc a visité la centrale thermique de Thai Binh 1 dans le district de Tien Hai, qui, d'un coût total de plus de 26.500 milliards de dongs, a été mise en chantier le 22 février 2014 par son adjudicateur, le groupe japonais Marubeni.

CPV/VNA