Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (debout) travaille avec les provinces du delta du Mékong. Photo: VNA

Lors de la réunion, le ministre des Communications et des Transports Nguyên Van Thê a précisé que les infrastructures du delta du Mékong avaient été modernisées. De nouvelles autoroutes sont en train d’être construites afin de garantir la fluidité de la circulation dans la région. 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a souligné la nécessité absolue des infrastructures de communications pour l’envol du delta du Mékong, soulignant que sans un réseau de transport moderne, l’économie ne peut pas se développer.

"Parmi les solutions de percée, celle relative au développement d’infrastructures est la plus importante", a-t-il déclaré, précisant que les infrastructures comprennent non seulement ponts, routes, aéroports mais aussi insfrastructures sociales, écoles, établissements de santé, institutions culturelles, infrastructures intelligentes intégrées.

En ce qui concerne la connectivité des communications interrégionales, le chef du gouvernement a annoncé la tenue prochaine d’une conférence sur la connexion des provinces du delta du Mékong et de la région du Sud-Est à Hô Chi Minh-Ville. 

Il a également mis l’accent sur la réponse au changement climatique et le développement durable dans le delta du Mékong. Dans les temps à venir, a-t-il fait savoir, le gouvernement organisera une conférence pour examiner la mise en œuvre de sa résolution Nº120/NQ-CP, en particulier le pilotage et l’allocation des ressources pour le développement régional.

Dernier point mais non des moindres, il faudrait accélérer le développement en s’adaptant au changement climatique, a-t-il déclaré.

Evoquant les expériences en la matière d’Israël et des Pays-Bas, le Premier ministre a proposé d’étudier des solutions d’adaptation pour développer le delta du Mékong et la région du Sud-Est, en particulier la restructuration de l’agriculture, l’amélioration de   la valeur des produits agricoles, la restructuration des activités économiques telles que les services économiques maritimes et la logistique.

Le chef du gouvernement a dans le même temps recommandé de veiller au développement scientifique et technologique, à l’aménagement urbain du delta ldu Mékong, à l’amélioration de la qualité des ressources humaines, de la santé, de l’éducation et de la formation, à la préservation et à la promotion des valeurs spirituelles et culturelles, au maintien de la défense et de la sécurité, ainsi qu’au développement des institutions culturelles et à la réduction de la pauvreté.

Les localités ont proposé au chef du gouvernement de développer l’industrie dans le delta du Mékong et l’agriculture durable dans le delta du Mékong. 

CPV/VNA