Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s’exprime lors la séance de travail avec le ministère de la Défense, le 8 août à Hanoï. Photo : VNA

Les résultats obtenus par les unités dans la mise en œuvre de la tâche d’armée de production revêtent une grande signification sur les plans politique, socio-économique, défensive et sécuritaire, a-t-il déclaré en travaillant avec le ministère sur l’utilisation des terres réservées à des fins de défense nationale dans les activités productives.

Il a demandé à la Commission militaire centrale et au ministère de participer à l’élaboration des textes juridiques à soumettre à l’examen des organes compétents, notamment sur l’autorisation des entreprises directement chargées des tâches militaires et défensives d’utiliser le parc foncier militaire pour la production et la construction économique.

Le fait que l’armée participe à la production et à la construction économique revient à exécuter une des trois tâches confiées par le Parti et l’État. Elle réalise ainsi l’enseignement du Président Hô Chi Minh: une armée de combat, de sensibilisation auprès de la population, et de production.

Nombreuses sont les entreprises de l’armée qui ont appliqué les progrès scientifiques et technologiques dans la production d’armes et équipements militaires et contribué considérablement au développement socio-économique national.

Le chef du gouvernement a espéré que le ministère de la Défense prend les devants dans le processus d’actionnarisation, de désinvestissement, de passation des terres aux localités par les entreprises spécialisées uniquement dans le bâtiment, le commerce et les services et les entreprises peu impliquées dans les tâches militaires et défensives. 

CPV/VNA