Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc. Photo : VNA


Depuis les premiers jours de la pandémie, le chef du gouvernement a ordonné des vols pour rapatrier les citoyens vietnamiens dans ce pays et a demandé au ministère des Affaires étrangères, aux ambassadeurs et aux bureaux de représentation vietnamiens à l'étranger de faire tout leur possible pour la protection des citoyens.

Selon le vice-ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Le Van Thanh, 16 des 219 travailleurs vietnamiens dans le pays hôte ont été testés positifs pour le virus du coronavirus et 20 étaient suspectés d'avoir le virus fin juin. Ils ont été mis en quarantaine et traités conformément aux réglementations locales.

Le nombre d'infections parmi les travailleurs vietnamiens invités est passé à 112 début juillet.

Après avoir pris connaissance de la situation, le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales a proposé aux ministères et organismes concernés de créer des conditions favorables pour que les employeurs ramènent les travailleurs chez eux comme ils le souhaitaient.

Il a également demandé à Lilama 10 JSC, Tan Dai Loi Ltd., Co. et CM Vietnam JSC qui ont des travailleurs infectés par le virus de travailler avec les principaux investisseurs et entrepreneurs pour suspendre le travail sur les chantiers de construction, guider les employés sur la façon de se protéger contre la maladie et a proposé des mesures pour garantir les droits de leurs travailleurs.

Lors de la réunion, le vice-ministre Le Van Thanh a exhorté le ministère des Transports à envisager des vols directs pour ramener les travailleurs vietnamiens chez eux, qui seront financés par les entreprises et les entrepreneurs./.

CPV/VNA