Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s’adresse à la réunion gouvernementale de novembre, le 1er décembre à Hanoi. Photo : VNA

Les membres du gouvernement devraient tenir les promesses qu’ils ont faites à l’Assemblée nationale et aux électeurs, a-t-il souligné lors de la réunion gouvernementale de novembre, mettant en garde contre l’autosatisfaction devant les résultats socio-économiques obtenus.

Au cours des onze premiers mois de l’année, la macroéconomie est restée stable, l’inflation maîtrisée et les équilibres économiques assurés. La production industrielle a progressé de 17,2%. Les arrivées internationales se sont établies à  11,65 millions, en hausse de 27,8% sur un an. 

Le stock d’investissements directs étrangers a atteint de 19,8 milliards de dollars, et les exportations nationales, 194 milliards de dollars. Dans le même temps, 116.000 entreprises ont été créées. Les domaines socioculturels, d’environnement, de défense, de sécurité ont connu des changements positifs.

Dans un mois, nous serons en 2018, mais il reste encore beaucoup à faire. Je vous demande de faire en sorte d’atteindre tous les objectifs qui vous ont été fixés. Il faut stimuler la production et veiller à l’écoulement des marchandises. Mais il faut aussi continuer à s’intéresser au développement des start-up et à la simplification des procédures administratives, a-t-il poursuivi.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé de continuer de bien assumer les tâches confiées, notamment la mise en œuvre des engagements et de la déclaration adoptés lors de la Semaine de haut rang de l’APEC 2017, la réparation de dégâts des intempéries et le décaissement des investissements publics.

Le chef du gouvernement a également souligné les contenus essentiels du projet de résolution Nº01 de 2018, le document d’orientation pour le travail de direction du gouvernement et de l’ensemble du système administratif public en 2018.
Il s’agit notamment d’accomplir les objectifs et tâches socio-économiques, de continuer à garantir la stabilité macroéconomique, et d’opérer des changements substantiels dans la mise en œuvre de trois percées stratégiques, a-t-il précisé.

Ces percées comprennent le perfectionnement des institutions de l’économie de marché à orientation socialiste, le développement des ressources humaines et la construction d’un système d’infrastructures synchrone.

Il faudrait également restructurer l’économie nationale en liaison avec le renouvellement du modèle de croissance, améliorer la productivité, la qualité, l’efficacité et la compétitivité, encourager l’innovation et l’entreprenariat, développer les entreprises et promouvoir la croissance, a-t-il indiqué.

Parallèlement, il faudrait mener de manière énergique les réformes administratives, renforcer la discipline, élever l’efficacité de l’application des lois, réaliser le progrès et l’équité sociaux, améliorer la vie de la population, et renforcer la lutte contre la corruption, le gaspillage et les intérêts de groupes.

D’autres tâches consistent à protéger l’environnement et à s’adapter aux changements climatiques, à renforcer les potentiels de défense et de sécurité, et à accroître l’efficacité des activités extérieures et de l’intégration internationale, a-t-il ajouté.

Lors de cette réunion, le gouvernement doit discuter du plan d’action sur la mise en œuvre de la résolution du 6e Plénum du Comité central du Parti communiste du Vietnam concernant la restructuration du système politique et des organes étatiques, et dresser le bilan quinquennal du plan de développement des ressources humaines, mandat 2011-2020.


CPV/VNA