Le PM Nguyen Xuan Phuc visite la Sarl des technologies industrielles des postes et des télécommunications du Vietnam au technopôle de Hoa Lac. Photo: VNA

"Le gouvernement va promulguer un nouveau décret sur les mécanismes de politique pour le technopôle de Hoa Lac, lui permettant de jouer un rôle extrêmement important dans le renforcement du potentiel scientifique et technologique du pays", a déclaré Nguyen Xuan Phuc.

Créée en 1998, cette zone qui s'étend sur 1.586 hectares dans les deux districts de Thach That et Quoc Oai, en banlieue de Hanoi, devrait devenir une ville scientifique accueillant les investisseurs dans les domaines de la biotechnologie, de l'information et de la communication, de la technologie de nouveaux matériaux, et de l'automatisation. 

Des infrastructures modernes sont en cours de construction, financées par le budget de l'État et les aides publiques au développement (APD) japonaises. La zone de hautes technologies de Hoa Lac compte actuellement 78 projets d'investissement en vigueur, dont neuf étrangers, représentant 60.019 milliards de dongs de capitaux enregistrés (2,68 millions d'USD). La valeur d'import-export de la zone a atteint plus de 2,4 milliards de dollars en 2016.

FPT est actuellement le plus grand investisseur de la zone avec deux projets : le village de logiciels FPT et l'université FPT.

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a souligné que la principale tâche consistait à construire une appellation pour le technopôle de Hoa Lac pour attirer les investisseurs. Il a indiqué certains problèmes existants de la zone tels que le nombre restrictif des projets high-tech, la lenteur dans le dégagement des terrains, la faiblesse des infrastructures de transport. La valeur de production, d'exportations et la valeur ajoutée des produits restent limitées.

Le chef du gouvernement a demandé au ministère des Sciences et des Technologies, en collaboration avec le Comité de gestion de la zone de hautes technologies de Hoa Lac, la ville de Hanoï, la Chambre de commerce et d'industrie du Vietnam, le Bureau gouvernemental et le ministère du Plan et de l'Investissement, de se concentrer sur la promotion des investissements au niveau gouvernemental.

Il a souhaité que le technopôle de Hoa Lac devienne un centre de start-up dans les technologies de l'information et la biotechnologie, au service du développement durable.

CPV/VNA