Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc à Hoi An. Photo: VNA
 
La veille ville est encore sous l’eau et la réparation des dégâts se poursuit. Il a demandé aux autorités municipales de mobiliser toutes les forces, notamment des policiers, des soldats, des jeunes pour remédier au plus tôt que possible aux conséquences de ce typhon. La priorité est donnée à la réhabilitation des écoles et à l’aide aux familles sinistrées, a-t-il souligné.

Le chef du gouvernement a également demandé aux responsables de Hoi An de s’efforcer d’embellir la ville afin d’accueillir les touristes étrangers à l’occasion de la Semaine des dirigeants économiques de l’APEC 2017, de remettre en état ce Vieux quartier, classé patrimoine culturel mondial.

Selon un bilan provisoire, le typhon Damrey, qui a frappé samedi 4 novembre des provinces du Centre accompagné de pluies diluviennes ayant atteint des cumuls de 500 à 700 mm, a fait 89 morts, 18 disparus et 174 blessés.

Les inondations survenues suite au passage du typhon ont détruit des milliers de maisons et détérioré des centaines d’autres. Des milliers de bateaux de pêche ont été coulés. De nombreuses infrastructures ont été détériorées. Une large superficie de riziculture et de cultures maraîchères sont sous l’eau. Les pluies torrentielles continuelles ont fait monter les fleuves, isolé de nombreuses localités et bloqué la circulation.


CPV/VNA