Le secrétaire général du PCV, Nguyen Phu Trong, lors de la séance de travail avec les autorités d'An Giang, le 15 avril. Photo : VNA

Lors de sa séance de travail le 15 avril avec les autorités provinciales, il a déclaré apprécier leurs réalisations pour améliorer les conditions de vie de la population, ramener le taux de pauvreté à 5,24%, garantir la sécurité et développer les relations avec des localités cambodgiennes. Soulignant les atouts d’An Giang dans le secteur agricole, il a recommandé à la province de se concentrer sur l’agriculture high-tech. 

Le leader du PCV a également appelé les cadres, les membres du Parti et les fonctionnaires d’An Giang à accomplir leurs missions en matière d’édification du Parti et du système politique. Il est en outre nécessaire de privilégier la formation de personnel, d’accélérer la réforme administrative et d’améliorer le climat des affaires et de l’environnement. 

Auparavant, le 14 avril, Nguyen Phu Trong s’est rendu dans la commune de My Phu, district de Chau Phu, province d’An Giang. Il a travaillé avec les autorités locales, des agriculteurs et éleveurs de poissons tra de cette commune. Il les a encouragés à travailler plus activement pour développer l’agriculture industrielle, améliorer la qualité des produits locaux pour une meilleure vente sur les marchés domestique et international. 

Durant son séjour, le secrétaire général du PCV a visité le pont de Cao Lanh enjambant sur la rivière Tien. Une fois la construction achevée, ce pont permettra de réduire les temps de trajet entre Ho Chi Minh-Ville et les provinces du Nam Bo occidental, et de diminuer ainsi les embouteillages sur la Nationale 1.


CPV/VNA