Le secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong (gauche), et des habitants de la commune en difficulté particulière d’Ayun, province de Gia Lai (hauts plateaux du Centre), le 12 avril.

Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Phu Trong, a salué les efforts des habitants et des autorités pour la réduction de la pauvreté. Il a partagé les difficultés qui se posent pour la commune en difficulté particulière d’Ayun du district de Chu Sê.

Face à la situation très difficile de la commune, le chef du Parti a demandé de mobiliser davantage de ressources chez les habitants, de changer la structure agricole, de renforcer la direction et d'améliorer le niveau gestionnaire des cadres locaux…

Il a accepté des mesures proposées par Ayun visant à faire valoir ses propres potentiels et à sortir durablement de la pauvreté, notamment la poursuite de la construction de l’ouvrage hydraulique Plei Keo pour alimenter la riziculture et la culture maraîchère. Il a confié aux autorités de Chu Sê, de Gia Lai et aussi au Comité de pilotage du Tây Nguyên la mission de sortir rapidement la commune d’Ayun de la pauvreté.

Ayun couvre une superficie de 5.000 ha avec plus de 3.600 personnes, dont 98,7% sont issus de minorités ethniques. Malgré ses difficultés, la commune est arrivée à maintenir l’ordre social, mener à bien le travail idéologique. Les mouvements d’émulation patriotique, d’édification de la Nouvelle ruralité, de réduction de la pauvreté… sont régulièrement renforcés. Avec ses efforts, la commune a bétonné 12 km de routes, construit trois écoles et alimenté en électricité 98% des familles.

Cependant, le niveau de connaissance des locaux est limité, la production agricole reste faible, dépend essentiellement de la nature et est gravement affectée par le changement climatique, ce qui influence considérablement la vie des habitants ainsi que le développement de la commune.

CPV/VNA