Le député de la province de Binh Duong, Trân Trong Nhân lors de la séance plénière de l'AN du 31 octobre. Photo : VNA

Les principaux sujets débattus lors de la séance ont été les résultats, les insuffisances, les avantages et les défis de la mise en œuvre des tâches de développement socio-économique en 2017 et les performances du gouvernement, de l'Assemblée nationale et d'autres organes sur le terrain.

Les législateurs ont analysé les progrès du décaissement, de la collecte et des dépenses du budget de l'État en 2017, la croissance et la durabilité du développement socio-économique, la réforme de l'économie et des entreprises publiques ainsi que l'amélioration de l'environnement d'investissement.

Ils ont également centré les discussions sur les politiques visant à développer et à restructurer le secteur agricole et les zones rurales, la gestion et le développement du marché, la réforme des politiques liées à l'éducation, à la science et à la technologie. La pollution de l'environnement a également été abordée, ainsi que des solutions pour développer les régions montagneuses du Nord, des hauts plateaux du Centre et du Nam Bô occidental, et la mise en œuvre de politiques de réduction de la pauvreté, notamment dans les régions des ethnies minoritaires.

Ils ont également passé du temps à discuter de la construction d'un État constructif et de la réforme du système administratif public. Les législateurs se sont mis d'accord sur les objectifs généraux et spécifiques du développement socioéconomique, les prévisions budgétaires de l'État et les prévisions financières et budgétaires pour la période 2018 et 2020.

Ils ont mentionné les principales tâches et solutions pour mettre en œuvre les plans, ainsi que l'accélération des réformes économiques, la transformation du modèle de croissance et l'amélioration de l'environnement des affaires dans le contexte de l'intégration internationale du pays et de la révolution industrielle 4.0.

Des mesures visant à assurer que les estimations de la perception du budget de l'État en 2018 ont également été débattues, ainsi que des moyens de régler les dettes fiscales, les dépenses du budget de l'État pendant l'année et le déficit budgétaire pour 2018.

Le ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement, Tran Hong Ha, et le ministre du Plan et de l'Investissement, Nguyen Chi Dung, ont également clarifié certaines questions soulevées par les députés lors de la séance plénière du 31 octobre.

Comme prévu, les législateurs continueront à discuter de ces questions lors de leur session plénière le 1er novembre.

CPV/VNA