Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc travaille avec les dirigeants des provinces de Khanh Hoa et de Phu Yen. Photo: VNA

La décision du Premier ministre a été donnée le 30 novembre lors de sa tournée dans les provinces de Khanh Hoa (Centre), qui ont subi les conséquences les plus graves du typhon.

Concrètement, Phu Yen recevra 170 milliards de dongs et Khanh Hoa, 260 milliards. En outre, chaque localité recevra 1.000 tonnes de riz.

Lors d’une séance de travail jeudi après-midi à Nha Trang, province de Khanh Hoa, avec les dirigeants des deux provinces, Nguyen Xuan Phuc a souligné qu’aucune zone n’était absolument sûre dans le contexte des changements climatiques, avant d’exhorter les autorités locales dans l’ensemble du pays à sensibiliser le public en termes de prévention des inondations.

Il a souligné la nécessité pour les deux localités de considérer le règlement des conséquences du typhon comme une tâche politique importante, visant à assurer le bon déroulement de la vie de la population, ainsi que des activités de production, notamment industrielle et agricole.

"Des programmes d'action spécifiques devraient être lancés par chaque secteur et chaque localité, afin de soutenir les résidents touchés par les inondations", a indiqué le Premier ministre.

Il a demandé aux deux provinces de faire preuve de plus de vigilance et de demander fermement aux résidents vivant dans des zones régulièrement frappées par des catastrophes naturelles d'évacuer vers des lieux plus sûrs, en évitant ainsi les pertes humaines.

"Outre le règlement des conséquences des inondations, Khanh Hoa et Phu Yen devraient tenir compte du développement socio-économique", a-t-il ajouté.

Nguyen Xuan Phuc a également confié des missions à la zone militaire N°5, aux ministères de l'Agriculture et du Développement rural, de l'Industrie et du Commerce, des Finances et du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, et à la Banque d'État du Vietnam.

Jeudi matin, le chef du gouvernement est allé constater les dégâts qu'a subi le port de pêche de Van Gia, dans le district de Van Ninh, province de Khanh Hoa. Des centaines de cages de crevettes et de poissons ont été gravement endommagées et l'usine de textile Khatoco, en partie détruite par la tempête, a mis 1.500 employés au chômage technique pour une durée d'au moins 45 jours.

"L’urgence est de restaurer les cages d’élevage et l’aquaculture. Il convient d’accorder aux pêcheurs des prêts pour leur permettre de redresser cette filière, qui est une tradition de la province de Khanh Hoa", a indiqué Nguyen Xuan Phuc.

Le Premier ministre a visité le collège Van Lang, qui a le plus subi les foudres de la tempête dans le district de Van Ninh, où de nombreuses salles de classe ont été détruites. L'école a repris ses activités, avec 50 des 80 écoles de la localité.

Après les inondations, le district a activement mis en place des mesures pour en gérer les conséquences. L'approvisionnement en électricité a ainsi pu être restauré et la plupart des routes ont été remises en état.

Le typhon Damrey (la tempête N°12 en Mer Orientale depuis le début de l'année) a provoqué les plus importants dégâts à Khanh Hoa et Phu Yen.

Cette catastrophe a fait 45 morts et 229 blessés à Khanh Hoa, détruit des centaines de milliers d'habitations et 36.300 ha de cultures, tué 370.000 têtes de bétail et de volaille et endommagé des installations aquacoles. Les pertes économiques totales subies par la province se sont chiffrées à 14.700 milliards de dongs.

Pendant ce temps, la facture des dégâts de la province de Phu Yen s'élève à près de 3.500 milliards de dongs.


CPV/VNA