Mme Nguyên Thi Hiên, l’épouse du président vietnamien Trân Dai Quang, accompagne les épouses des chefs de délégation des économies membres de l’APEC en visite à Hôi An. Photo: VNA

Sous un soleil doux et dans l’enthousiasme et l’hospitalité des habitants locaux, les dames flânent dans d’anciennes rues étroites avec leurs maisons tubes recouvertes de tuiles yang et yin, aux façades colorées de jaune et aux volets turquois qui se reflètent dans la rivière Hoài, les temples et pagodes aux fumées d’encens s’élevant en volutes...

Hôi An constitue un exemple exceptionnellement bien préservé d’une cité qui fut un port marchand d’Asie du Sud-Est du XVe au XIXe siècle. Ses bâtiments et la disposition de ses rues reflètent les traditions autochtones aussi bien que les influences étrangères, qui ont donné naissance à ce vestige unique.
Dans la rue Nguyên Thi Minh Khai, les épouses ont découvert à leur surprise que dans des vieilles maisons, leurs propriétaires vendent des souvenirs tels que ces fameuses lanternes, des vêtements en soie, des jouets en terre cuite et divers produits artisanaux fabriqués à partir de bambou, de rotin ou de bois…

L’authenticité et la sérénité sont si présentes qu’on oublie la vie trépidante des métropoles. Marchant côte à côte avec les membres de la délégation, Mme Nguyên Thi Hiên a conversé joyeusement avec les épouses et leur ont présenté des produits originaux de Hôi An.

Dans un atelier spécialisé dans la broderie traditionnelle d’un artisan brodeur, les épouses ont exprimé leur admiration devant la beauté distinguée des tableaux brodés qui se reflète au travers un procédé de fabrication très codifié, des plus minutieux.

Elles se sont promenées sur le pont couvert japonais Lai Viên enjambant le fleuve Hoài. Construit à la fin du XVIe siècle, gardé à chaque extrémité par un couple de statues, des chiens d’un côté et des singes de l’autre, cet ouvrage a beaucoup  de charme et communique en son milieu avec un petit temple très sombre.

Les épouses des chefs des délégations des économies membres de l’APEC ont bouclé leur visite par un programme artistique ortganisé en leur honneur, avec notamment un défilé d’ao dai, tunique traditionnelle vietnamienne.

CPV/VNA