Une oeuvre de Dang Hien - l'un des 18 peintres du groupe Sao Ta. Photo: CPV

 

Avec la laque, il est difficile de donner une sensation douce comme les autres matériaux et de provoquer des vibrations instantanées. En raison des caractéristiques du matériau, des couleurs et des techniques de peinture, l’intention artistique et le style des artistes sont parfois limités.

A cette manifestation, les 18 peintres s’efforceront d’essayer d'aller au-delà des cadres pour se renouveler et apporter de nouvelles impressions visuelles plus modernes aux laques poncés.

La nature, les paysages et les femmes seront les sujets principaux de cette exposition.

Cet évènement durera jusqu’au 8 juin. 

CPV