Un numéro artistique présenté par des étudiants laotiens lors de la fête Bunpimay, organisée par L’Université de Tây Bac, le 13 avril, à Son La.
 Photo : Diêp Anh/VNA

Il s’agit d’une activité annuelle organisée par cette université à l’occasion du Nouvel an traditionnel du Laos.

Les diverses activités culturelles, artistiques et sportives ainsi que des échanges ont vu la participation d'élèves et étudiants laotiens, d'enseignants....

Selon Nguyen Thieu Son, vice-recteur de l'Université du Tây Bac, l'Université compte actuellement 602 étudiants laotiens, dont 589 en premier et deuxième cycles, et 13 en troisième cycle.

Le Nouvel an traditionnel du Laos se déroule chaque année au mois d’avril et dure trois ou quatre jours.

Pendant ces jours de fêtes, on asperge d’eau lustrale les statues de Bouddha, ce qui permet à chacun de se purifier des péchés de l’année, de même que les moines lors des processions.

Dans les rues, un peu partout, les gens aussi s’aspergent, dans la bonne humeur. Les “phoubao” et “phousao”, garçons et filles, vêtus de couleurs chatoyantes,  s’arrosent à qui mieux mieux dans la joie. Les Laotiens bénissent leur famille, leurs amis et les visiteurs en les arrosant aussi avec de l’eau.

Cette période festive donne aux familles l’occasion d’honorer leurs ancêtres et aux amis l’opportunité de se réunir pour se souhaiter chance, bonheur, santé et prospérité... au cours de l'année qui débute. 

CPV/VNA