Le film "Au revoir, Mère". Photo: CJ HK Entertainment


Ils seront projetés dans le cadre du programme "Une fenêtre sur le cinéma asiatique", une partie de la Sélection officielle, où de nouveaux films de cinéastes asiatiques sont mis en valeur.

"Au revoir, Mère" est projeté dans tout le pays depuis le 16 août. "Mon frère embêtant" sera présenté en première le 29 novembre. Tous sont inspirés par les liens familiaux.

"Au revoir, Mère" est un film indépendant qui commence par l'histoire d'amour entre deux hommes, Ian et Van. Mais c’est plus qu’un récit sur l’empathie et l’égalité pour la communauté LGBT au Vietnam. Le film raconte l'histoire de deux hommes gays et la discrimination qu'ils subissent.

Les performances des acteurs Lanh Thanh, Vo Dien Gia Huy et de l'actrice Hong Dao ont été très appréciées.

"Mon frère embêtant" est une comédie sur la fraternité et la rédemption. Il met en vedette Isaac, Kieu Minh Tuan, Dieu Nhi et Phi Phung. Lam est un judoka talentueux, mais il tombe dans un trou noir lorsqu'il perd la vue après un accident. Son frère Phong est absent de la maison depuis 10 ans. Quand il rentre de prison, les deux frères se reconnectent et se rachètent avec l'aide de l'autre.

Isaac a déclaré qu'il avait passé des mois à pratiquer le judo et à vivre en aveugle. "Je suis enthousiasmé par ce défi et j’ai donc essayé de pratiquer pour convaincre le public et offrir une bonne performance", a-t-il déclaré.

"Outre le conflit entre frères, nous reflétons également leur amour les uns pour les autres."

De plus, "Rom", dirigé par Tran Dung Thanh Huy, sera en compétition dans la catégorie Nouveaux courants. "Rom est un jeune bookmaker de Saigon. Il fait tout ce qui est en son pouvoir pour aider les résidents d'un vieil immeuble à garder leur maison et à réaliser son rêve de retrouver ses parents", selon le site internet du BIFF.

CPV