Des photos par Ignacio Ezcurra (source: VNA)

 

Sont exposés 130 objets, documents et photos racontant des histoires sur le Vietnam en temps de guerre et de paix. Ces clichés ont été capturés par Ignacio Ezcurra, correspondant de guerre du journal La Nación au Vietnam en 1968, et par sa petite-fille Luisa Duggan, lorsqu’elle s’est rendue au Vietnam 50 ans plus tard.

Ezcurra a disparu à Sai Gon (aujourd'hui Ho Chi Minh-Ville) le 8 mai 1968. Cinq décennies plus tard, sa famille est venue au Vietnam et a présenté ses souvenirs au musée des vestiges de guerre de Ho Chi Minh-Ville. Duggan a utilisé la caméra de son grand-père pour prendre ces photos.

L'exposition, ouverte jusqu'au 30 août, devrait contribuer à nourrir l'amitié et les échanges culturels entre le Vietnam et l'Argentine.

CPV