Des champs en terrasse de Mu Cang Chai (photo: VNA)

 

Lors d’une conférence de presse tenue à Hanoi le 22 août, le vice-président du Comité populaire de la province, Duong Van Tien, a déclaré que l’événement visait à honorer les valeurs culturelles traditionnelles de la localité et du pays.

En 2019, des artistes, des artisans et des habitants participeront à une danse Xoe Thai, qui cherche à obtenir la reconnaissance de l’UNESCO en tant que patrimoine immatériel de l’humanité.

Dans le cadre de ce festival, le 6ème festival de parapente sur le thème «Survoler les champs jaunes» offrira aux visiteurs l’occasion d’avoir une vue plongeante sur les champs en terrasse.

L’événement comprendra également des expositions sur l’alimentation, le tourisme et un carnaval visant à promouvoir le potentiel de développement touristique de la localité.

M. Tien a déclaré qu'il espérait que les terres, la population et les atouts touristiques de Yen Bai seraient mis en valeur, ce qui aiderait à attirer davantage de visiteurs.

Le district de Mu Cang Chai abrite 500 hectares de rizières en terrasses dans les communes de La Pan Tan, Che Cu Nha et De Xu Phinh, cultivées par le peuple H'mong depuis des siècles. Ces terrasses figurent parmi les 2500 hectares reconnus comme  patrimoine national en 2007 par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.

La localité se trouve à environ 1.000 mètres d'altitude, rendant impossible la riziculture inondée comme dans les deltas. Les résidents locaux cultivent du riz dans des champs en terrasses pour empêcher l'eau de s'écouler dans la pente.

Les champs en terrasses de Mu Cang Chai sont magnifiques toute l'année. En mars, les visiteurs peuvent voir des étangs scintillants avant que les habitants transplantent les plants de riz d’avril à mai. Après mai, les collines sont recouvertes de vert jusqu'à ce que les champs commencent à jaunir avec le riz mûr au début de septembre.

Lors de la récolte d'octobre, les rizières dorées se détachent parmi les forêts verdoyantes.

CPV