Photo d'illustration : https://giaoducthoidai.vn/

Lors d’une conférence de presse périodique tenue en fin d’août, le ministre et président du bureau du gouvernement, Mai Tiên Dung, a affirmé que le gouvernement, les ministères et les services concernés soutiennent l’organisation du Prix de F1 proposée par la ville de Hanoi. Le comité populaire municipal de Hanoi a sondé les opinions des habitants et a également obtenu le soutien de ceux-ci.

Au premier temps, Hanoi prévoit d’organiser le Prix F1 autour du lac Hoàn Kiêm (lac de l’épée restituée) et des rues avoisinantes. Cependant la zone du lac Hoàn Kiêm est très peuplée, ses infrastructures ne répondent pas aux critères de ce Prix. La ville de Hanoi a proposé ainsi de l’organiser au Centre sportif de My Dinh.

Le F1 est un grand Prix international, l’organisation de ce Prix aidera à promouvoir l’image du pays et des hommes vietnamiens au monde, en attirant des visiteurs nationaux et étrangers à Hanoi. Il s’agira d’un point d’orgue de la capitale pour faire venir davantage de touristes et d’investisseurs vietnamiens et étrangers.

Cependant, selon l’ancien président de l’Association des Transports des automobiles du Vietnam, Nguyên Van Thanh, il faut bien considérer des facteurs, dont le lieu d’organisation et ses infrastructures, la densité de la population comme la densité des transports. Puisque les circuits pour le Prix de Formule 1 dans d’autres pays sont loin des zones résidentielles, et plus particulièrement sont organisées sur une île ou une baie.

Selon des experts, l’organisation du Prix de Formule 1 à Hanoi apportera de nombreux bénéfices dans la promotion de l’image du pays et des gens vietnamiens, cependant il faut bien délibérer.

Le Prix de Formule 1 est originaire du Championnat « Grand Prix d’Europe » dans les années 1920 et 1930. En 1946, les règlements de ce Prix ont été normalisés par la Fédération internationale de l’automobile (FIA).

En 2018, 6 pays et territoires parmi 21 pays candidats en Asie (Japon, Chine, Singapour, Malaisie, Macao et Bahreïn) ont organisé le Prix F1. Le Japon est le premier pays asiatique à l’organiser.

CPV/NDEL