Ta Hien, les Hanoiens l'appellent la rue des «Tây» (Occidentaux). Photo: Vntrip

Selon ce site touristique, «Hanoï - capitale du Vietnam est toujours plus traditionnelle que Hô Chi Minh-Ville. Elle recèle beaucoup de beaux paysages que l’on doit absolument admirer. Le centre-ville est  agréable avec une bonne nourriture et des boissons à des prix extrêmement bas. La visite est presque gratuite si on la compare à l’Ouest. Voyager en bus aide à faire des économises».

Dans la liste des 137 des villes les plus abordables du monde, le Vietnam en a trois: Hanoï au premier rang avec un coût de 18,29 dollars/jour, Hô Chi Minh-Ville au 2e (19,47 dollars) et Hoi An, au 8e (21,2). Il s'agit du dernier résultat mis à jour en janvier 2019.

Le classement de Price of Travel se base sur un lit dans un hôtel pas cher ou «home stay», 3 repas, 2 fois en transports en commun, 1 billet pour un site touristique culturel et 3 bières.

Drew Binsky, un célèbre blogger touristique, après avoir visité des milliers de villes du monde entier, a également classé le Vietnam comme le pays de voyage le moins cher en Asie. «Un bol de pho coûte 1 dollar, se couper les cheveux, 2 dollars, un jus de canne à sucre, 0,2 dollar, et la bière vietnamienne est la moins chère du monde», a-t-il précisé.

C'est une bonne nouvelle pour l'industrie «sans fumée» du Vietnam alors que le pays attire plus que jamais l'attention des amis internationaux avec le 2e sommet Etats-Unis – Corée du Nord.


CPV