Photo: VNA

 

Ce festival a commencé par une visite des tombes des proches, les 14 et 15 mai. Les familles de Cham Bani vont dans les cimetières pour nettoyer et décorer les tombes de leurs ancêtres et les inviter à la maison pour célébrer Ramuwan.

Les autres rituels organisés pendant le festival sont le festival Va Ha, le culte des ancêtres à la maison et le mois du Ramadan où de nombreux musulmans ne mangent ni ne boivent même de l'eau entre le lever et le coucher du soleil.

Comme les Vietnamiens avec les vacances du Nouvel An lunaire, les Cham Bani profitent du festival de Ramuwan pour aller les uns chez les autres, et se réunir en famille pour rendre hommage aux ancêtres et prier pour le bonheur, des récoltes exceptionnelles et la paix.

Il existe également d'autres activités culturelles et sportives, attirant à la fois les locaux et les touristes. Ces dernières années, le festival de Ramuwan a attiré un grand nombre de visiteurs et de chercheurs du pays et de l'étranger pour explorer la culture unique des Cham musulmans de Binh Thuan.

Le président du Comité Populaire de la province a demandé aux départements, secteurs et districts locaux d'assurer les meilleures conditions possibles pour que le peuple Cham Bani accueille un festival dynamique.

Binh Thuan abrite actuellement 41.000 Cham, dont plus de 15.000 Cham Bani. La province a déployé une série de politiques préférentielles pour soutenir les groupes ethniques. À ce jour, toutes les localités de la province ont accès à l'électricité.

CPV