Photo: VNA


Ouvert deux semaines avant le Têt, ce marché est décoré d'arbres mai (ochna) et dao (fleur de pêcher) installés le long des rues Pham Ngoc Thach et Nguyen Thi Minh Khai, et à l'intérieur de la Maison culturelle de la jeunesse.

Plus de 50 "ong do" (calligraphes), dont des hommes et femmes d'âges différents, des membres de clubs de calligraphie de la ville et des provinces voisines se joignent à l'événement.

Les artistes, habillés en Ao dai (robe traditionnelle vietnamienne), sont assis sur des tapis de forme ovale symbolisant la paix, comme dans les marchés aux calligraphies de jadis.

Ils vendent des calligraphies à l'encre noire et jaune tracées sur papier rouge, au prix de 10.000 à 200.000 dongs, selon le savoir-faire, la taille et les matériaux. Les œuvres les plus importantes coûtent 500.000 dongs voire plus.

Les gens accrochent traditionnellement des enveloppes d'argent porte-bonheur et de petites calligraphies sur les arbres mai pour souhaiter chance, bonheur et prospérité.

Le marché restera ouvert jusqu'au 23 janvier (un jour avant le réveillon).

CPV