Photo: HNM

Dans son discours d'ouverture, Ngô Van Quy, vice-président du Comité populaire de la ville, a affirmé que la cuisine de Hanoï reflétait la culture élégante des Hanoïens. Grâce à la cuisine, les visiteurs comprennent mieux la culture et le style de vie des Hanoïens.

"La fête de la gastronomie de Hanoï 2018 vise à honorer et présenter la culture gastronomique de la capitale, auprès des touristes étrangers notamment. J’espère que tous les citoyens de la capitale seront des messagers, des passerelles auprès des visiteurs du pays et du monde pour présenter la culture vietnamienne, la gastronomie des Hanoïens en particulier", a déclaré le vice-président du Comité populaire municipal, Ngô Van Quy.

Des mets sont présentés sur 26 stands, tenus par des villages de métiers traditionnels. Les visiteurs peuvent déguster des " bánh cuốn" (raviolis) de Thanh Tri, du "cốm" (riz gluant jeune en granules aplatis) de Mê Tri, du "xôi chè" (riz gluant) de Phu Thuong, du "bánh tẻ" (gâteau de riz cylindrique) de Duong Lâm, du "giò" (pâté de viande pilée) et du "chả " (hachis frit) de Uoc Lê, du "phở " (soupe de nouilles à la viande de bœuf ou de poulet), du "bún " (Vermicelle ) de Phu Dô.  De nombreux mets préparés à partir de "cốm" sont présentés.

En outre, sont prévus une démonstration de confection de plats, une exposition de photo sous le thème "Hanoï d’antan et d’aujourd’hui", sous un angle historique et culturel mais aussi, et surtout, gastronomique.

Les visiteurs ont aussi l’occasion d’échanger avec des artisans et des chercheurs, d'assister à des programmes artistiques, à des jeux folkloriques…

Lors de la cérémonie d'ouverture, le comité d'organisation a remis des satisfecit à 16 unités d’arrondissement et districts qui ont eu des contributions au succès de la fête: Ba Dinh, Hoan Kiêm, Hai Ba Trung, Hoang Mai et Nam Tu Liêm, Bac Tu Liêm, Câu Giây, Tây Hô, Ba Vi, Dan Phuong, Phu Xuyên, Phuc Tho, Thanh Oai, Thanh Tri, Thuong Tin et Son Tây.

CPV