Le panorama de la cérémonie d'ouverture. Photo: VNA

 

Dans son discours d'ouverture, le président du Comité populaire de Ca Mau Nguyen Tien Hai a estimé que la Semaine de la culture et du tourisme de Ca Mau 2019 était l’occasion pour les entreprises et investisseurs d’échanger des expériences et de proposer des solutions pour développer le tourisme à Ca Mau.

L’évènement est également une opportunité pour la localité de renforcer la promotion du tourisme et de présenter ses atouts économiques, culturels et touristiques, contribuant à préserver et promouvoir les particularismes  culturels locaux et à faire de Cà Mau une destination attrayante.

Parallèlement à la cérémonie d'ouverture de cette semaine spéciale, la province a   aussi inauguré un « mât du drapeau de Hanoi au cap Ca Mau », un cadeau du Comité du Parti, des autorités et des habitants de la capitale.

Inauguration du «mât du drapeau de Hanoi au cap Ca Mau». Photo: LDO


A la cérémonie, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a salué les réalisations acquises par le Comité du Parti, des autorités et les habitants de Ca Mau ces derniers temps, tout en indiquant que la restructuration économique, la promotion du tourisme et le développement des services étaient l'une des directions durables pour s'adapter aux changements climatiques très compliqués dans le delta du Mékong.

«Les réalisations socio-économiques de Ca Mau ces dernières années sont très encourageantes, contribuant au développement global du pays. La Semaine de la culture et du tourisme de Ca Mau est une bonne occasion de présenter et de promouvoir l'image d’une province riche en potentiels, dynamique et ouverte. Et  l’inauguration « du mât au  drapeau de Hanoi » montre la profonde affection de Hanoi et de tout le pays pour Ca Mau. Ce mât au drapeau est un symbole de l'unité et de la souveraineté nationales », a souligné le chef du gouvernement.

Afin que le secteur touristique de Ca Mau se développe de manière durable, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a demandé une profonde transformation pour répondre aux nouveaux goûts des touristes. Il s’agit notamment de développer le tourisme responsable, l'écotourisme et le tourisme communautaire, où Ca Mau présente bien des potentiels.

CPV