Photo: VNA

 

Ces objets incluent un tambour en bronze et un ensemble de charrues en bronze de la culture de Dong Son datant de 2.000 à 2.500 ans, découverts dans la citadelle de Co Loa.

La cloche de Thanh Mai, l'un des dix records du bouddhisme du Vietnam reconnus en 2006, a également été exposée, ainsi qu'une poterie bleue grise du 16ème siècle réalisée par Dang Huyen Thong, un célèbre artisan de la dynastie des Mac, et un objet de culte unique fabriqué par des artisans du village de poterie de Bat Trang au 17ème siècle.

Le musée présente également un certain nombre d'objets reproduisant huit autres des 12 trésors nationaux reconnus par le gouvernement datés de  la période de Dong Son, qui sont conservés au musée.

À cette occasion, le Département de la culture, des sports et du tourisme de Hanoi a tenu une réunion avec des personnes ayant contribué de manière significative à la conservation des patrimoines de Hanoi. Le Musée de Hanoi a également présenté un livre de photos sur les trésors nationaux de Thang Long-Hanoi.

Le même jour, le Centre de conservation des monuments de Hue a également organisé une exposition de photos pour marquer le centenaire du palais An Dinh, palais privé du roi Khai Dinh, dans la province de Thua Thien-Hue (1917-2017). Ce palais  est situé 197B rue Phan Dinh Phung. Il fait partie du complexe de monuments de Hue, reconnu par l'UNESCO comme patrimoine culturel mondial. Son architecture est un mélange des styles européen et traditionnels vietnamiens. Restauré à partir de 2002 avec le soutien de l'Allemagne, il sert actuellement de lieu d'exposition d'objets de la fin de la dynastie des Nguyen.

CPV