Photo: TTXVN

L'exposition comprend deux parties: conséquences de la guerre sur le peuple vietnamien et coopération soviéto-vietnamienne dans la reconstruction du pays après la guerre.

L'exposition présente pour la première fois des preuves d'évènements peu médiatisés sur les méthodes de guerre non humanitaires de lutte contre le Vietnam, de formes de violation du droit international des droits humains, d'utilisation de produits chimiques toxiques contre les civils, avec des conséquences graves et à long terme pour l’environnement naturel.

Il s'agit de photos d'enfants touchés par l'agent Orange/dioxine, sur l’attaque d’écoles et d’hôpitaux, ainsi que d'images montrant la pulvérisation de produits chimiques toxiques dans les champs.

L'exposition présente également des articles médicaux qui n'ont jamais été publiés auparavant, fournies par l'Union soviétique au Vietnam, ainsi que de nombreux médicaments, kits chirurgicaux, premiers secours, ... uniformes et objets personnels des soldats vietnamiens et américains.

Les images de documentaires et les photos aideront le public à ressentir la tragédie de la guerre de la manière la plus honnête qui soit.

Lors du vernissage de l’exposition, au nom de l'ambassade du Vietnam en Russie, le représentant de l'attaché de la Défense, Cao Ngoc Ha, s’est félicité de cet évènement spécial et a exprimé le souhait que ce soit un pont pour resserrer encore les relations d'amitié Vietnam-Russie.


Thuy Anh