Pain vietnamien.

 
Grâce à l’expérience du cheffe cuisinière Theign Yie Phan du restaurant Le Petit Saigon à Wan Chai, à Hong Kong, le banh mi vietnamien devient un plat coloré avec de multiples bonnes odeurs.

Avec le pho, la soupe aux nouilles, le banh mi est l’une des exportations culinaires les plus célèbres du Vietnam: un pain à la française composé de viandes, de légumes et d’herbes fraîches. En tant que sandwich, il est bien équilibré en saveur et en texture avec du pain chaud croustillant, de la   viande, l’acuité et l’acidité originale des cornichons, a déclaré Phan. L’article a décrit que le banh mi, après des débuts modestes dans les rues de Saigon, est devenu une sensation mondiale - à l'image de l'histoire du Vietnam moderne.

L’auteur de l’article a cherché des informations liées à l’histoire de ce sandwich fournies par un patron d’un restaurant renommé à Ho Chi Minh-Ville. L’article a reflété la créativité des chefs cuisiniers lors de la colonisation française avec des modifications pour que ce sandwich soit adaptées au goût et au porte-monnaie des Vietnamiens.

Les saveurs du banh mi moderne varient selon les régions du Vietnam. À Hanoï, les garnitures sont plus simples qu'à Ho Chi Minh-Ville, et comprennent de la viande froide de haute qualité. Dans la ville côtière centrale de Hoi An, la viande est servie chaude.

Phan a découvert les pains vietnamiens lorsqu’elle faisait des études universitaires aux Etats-Unis.

Selon elle, le banh mi vietnamien sera de plus en plus apprécié aux Etats-Unis car grâce à la créativité des Vietnamiens vivant dans ce pays qui ont utilisé des ingrédients «familiers» aux Américains.

Tout le monde aime un bon sandwich. Et dans chaque culture, il existe une sorte de sandwich. Le banh mi est donc très accessible culturellement, c’est pourquoi il est devenu si populaire dans le monde, a-t-elle déclaré. 

CPV/VNA