Une peinture en laque poncée du Vietnam. Photo: VNA

 

Cet événement a réuni la participation de chercheurs et d'experts de nombreux pays à travers le monde tels que l'Allemagne, la France, les Pays-Bas.

L'art de la laque de chaque pays a ses propres créations, contribuant à la richesse de l'art de la laque dans le monde.

Au Vietnam, la laque est employée depuis longtemps dans l’artisanat ou pour la décoration d’ouvrages architecturaux. Vers 1930, la laque est devenue un nouveau matériau de création, en particulier dans la peinture vietnamienne moderne.

Dans les années 1920 et 1930, la laque traditionnelle a connu un tournant dans son histoire, son emploi dans la peinture ayant pris un essor important grâce au contact de l’art occidental, introduit à l’époque coloniale française avec la fondation, en 1925 à Hanoï, de l’École des Beaux-arts de l’Indochine.

CPV/NDEL