Photo d'illustration/kinhtedothi

 

L'auteur de l’article a cité des données du Département général des statistiques du 29 juin: au deuxième trimestre, l'économie vietnamienne devrait connaître une croissance positive, malgré la baisse des échanges commerciaux due à l’épidémie. Le produit intérieur brut (PIB) du deuxième trimestre devrait croître de 0,36% par rapport à la même période de l'an dernier. Dans une enquête menée par Bloomberg plus tôt, les économistes avaient prévu que le PIB du Vietnam chuterait de 0,9%.

Sur les six premiers mois, le PIB devrait augmenter de 1,18%. Par rapport à d'autres pays de la région et même du monde, il s'agit d'une bonne croissance.

Ces bons chiffres ont été atteints bien que l'épidémie de COVID-19 ait entraîné une baisse des exportations de 2% en juin par rapport à la même période de l'an dernier. Les importations ont augmenté de 5,3%. L'indice des prix à la consommation a progressé de 3,17%. Le gouvernement vise un taux d'inflation moyen de 4% cette année.

Selon l'article, l'économie vietnamienne, basée sur les exportations, a été durement touchée lorsque l'épidémie a perturbé la chaîne d'approvisionnement mondiale. Cependant, cette année, le Vietnam restera l'une des économies les plus performantes de la région. En mai le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a prévu que l'économie pourrait maintenir une croissance de 4-5% sur toute l’année 2020 notamment grâce à l’afflux d’investissements étrangers.

CPV