Forte chute des exportations nationales de thon. Photo: Vnexpress


Selon l'Association des exportateurs et des producteurs des produits aquatiques du Vietnam (VASEP), entre janvier et avril, les exportations nationales de thon   ont atteint 196 millions de dollars, en baisse de 16% par rapport à la même période de 2019.

Pour seul mois d’avril, les exportations de thon vers les Etats-Unis ont connu une baisse de 36% en glissement annuel. De même, les exportations de ce produit vers l'Union européenne (UE) ont également diminué ce même mois ; et au cours des quatre premiers mois de l'année, elles n'ont atteint que près de 82 millions de dollars, en baisse de 18% sur un an.

Sur le marché de l'ASEAN, après la baisse observée en mars, les exportations nationales de thon ont de nouveau augmenté en avril avec +4% par rapport à la même période. Le marché de Thaïlande a connu une augmentation impressionnante de 61%.

La pandémie a ralenti la fabrication de thon des usines des pays de l'UE tels que l'Espagne et l'Italie, et la demande accrue a conduit cette région à augmenter ses importations de thon en conserve. Actuellement, les exportations de thon en conserve du Vietnam vers l'UE en 4 mois ont augmenté de 2,7% en glissement annuel.

En outre, au cours des 4 premiers mois, les exportations de thon vers le Japon et l'Égypte ont également augmenté respectivement de 36% et 59%. Le Japon augmente les importations de nombreux autres produits transformés à base de thon en provenance du Vietnam, en particulier    thon surgelé, + 111% sur un an.

En raison de l'influence mondiale de COVID -19, le prix du thon brut est toujours élevé par rapport à l'année précédente, ce qui réduira la compétitivité des entreprises nationales.

CPV