En 2018, les entreprises nationales ont exporté près de 1,9 million de tonnes de café pour plus de 3,5 milliards de dollars. Photo: VOV

Les exportations nationales ne devraient pas retrouver des couleurs ce premier semestre en raison d’un surplus de l’offre sur le marché mondial.

Selon le Département général des Douanes, en 2018, les entreprises nationales ont exporté près de 1,9 million de tonnes de café pour plus de 3,5 milliards de dollars, soit une hausse de 20,1% en volume et de 1,2% en valeur par rapport à 2017. Le prix d’exportation moyen a baissé de 15,7% par rapport à 2017, s’établissant à 1.883 dollars la tonne.

Ce recul a entraîné une chute du prix d’achat sur le marché domestique, provoquant 2.500 – 3.000 milliards de dôngs de pertes à ce secteur national, a annoncé un dirigeant de l’Association du café et du cacao du Vietnam (Vicofa).

Selon l’Organisation internationale du café (ICO), pendant la campagne 2017-2018, la production mondiale s’est chiffrée à 164,81 millions de sacs, soit 5,7% de plus qu’à la campagne 2016-2017. Alors que la consommation mondiale n’a été que de 162,23 millions de sacs, +1,8%. Ainsi, ce surplus de 2,58 millions de sacs pour la campagne 2017-2018  a exercé une pression sur cours mondial.

Estimant le tableau de la filière pour 2019, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a prévu que le cours mondial ces prochains mois ne pourrait pas se redresser en raison d’un surplus de la production  mondiale. Face à cette situation, accélérer la promotion commerciale pour les cafés moulu, soluble ou instantané – dont la valeur ajoutée est très élevée - devrait être considéré comme une priorité pour ce secteur vietnamien.

CPV