6 milliards de dollars d’exportations de produits agricoles vers la Chine. Photo d’illustration/VnEconomy

Les grands marchés à l’export du Vietnam continuent de croître rapidement, la Chine étant le plus important avec 6 milliards de dollars, +5,7% sur un an. Ce pays importe principalement riz, manioc, fruits et légumes, caoutchouc, bois, produits aquatiques. 

Plus précisément, les exportations nationales de riz vers le marché chinois en 9 mois sont estimées à 5 millions de tonnes pour 2,5 milliards de dollars, +8,5% en volume et +23,2% en valeur en variation annuelle. Avec 23,2% du total, la Chine demeure le plus grand débouché du riz vietnamien.

Pour les fruits et légumes, le chiffre d’affaires à l’export devrait atteindre 3,1 milliards de dollars, +17,1%. La Chine se classe au premier rang des importateurs de fruits et légumes vietnamiens en 8 mois, avec 2 milliards de dollars et  74,1% des parts de marché.

Idem pour la noix de cajou et le manioc. Le volume des exportations de manioc et de produits à base de manioc vers ce marché au cours des neuf premiers mois de 2018 est estimé à 1,86 million de tonnes pour 708 millions de dollars. La Chine a également représenté 10,6% des exportations nationales de noix de cajou au cours des 9 derniers mois.

Pour le caoutchouc, la Chine est aussi le plus grand consommateur avec 62,8% du total et 1,45 milliard de dollars.

Avec les États-Unis, le Japon et la Corée du Sud, la Chine est l'un des quatre principaux marchés d'importation de produits aquatiques vietnamiens. Au cours des neuf premiers mois de 2018, le Vietnam en a exportés pour 6,4 milliards de dollars, +7,2% en un an. Ces quatre marchés ont représenté 54,1% du total. 

CPV