Photo d'illustration : tbck.vn

Bénéficiant de l’exonération de taxe douanière inscrite dans l’accord sur le commerce de biens de l’ASEAN (ATIGA), les véhicules importés de l’Asean représentent 90% du total, la Thaïlande et l’Indonésie demeurant les deux premiers fournisseurs avec 70% du total.

Une forte chute a été observée chez les fournisseurs «traditionnels» comme République de Corée, Inde, Japon.

Ces dernières années, les importations de véhicules finis en provenance de Chine ont chuté, passant de 11.800 unités en 2017 à 1.600 en 2018. Cette tendance s’est poursuivie ces 8 premiers mois de l’année.

«Le Vietnam importe de Chine pour l’essentiel des camions. Cependant, il y a des constructeurs domestiques qui peuvent fabriquer ce type de véhicules. De plus, le tarif d’immatriculation de quelques types de camions a augmenté de 6 - 7,25%. Par ailleurs, les véhicules importés de Chine subissent une taxe douanière assez élevée selon les engagements de l’Accord de libre-échange Asean-Chine (ACFTA), alors que de nombreux types de véhicules de l’Asean bénéficient d’une exonération douanière. Raison pour laquelle ces produits de Chine sont moins intéressants pour les importateurs domestiques», a expliqué un représentant du ministère de l’Industrie et du Commerce.

CPV