Le Japon, l'un des plus gros investisseurs du Vietnam. Photo d'illustration
 
Terre promise

A la conférence de promotion de l’investissement Vietnam-Japon tenue le 1er juillet à Tokyo, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a affirmé que le Japon demeurait le principal partenaire  d'investissement du Vietnam, et que ce dernier encourageait les investissements japonais de qualité. Il a suggéré aux investissements japonais de s’intéresser à certains domaines du Vietnam comme l’industrie de la transformation et de fabrication, l’agriculture propre, les applications de haute technologie, l’énergie, notamment les énergies vertes et renouvelables, le tourisme et l’immobilier.

A la mise en œuvre de l'accord de libre-échange entre l'Union européenne (UE) et le Vietnam (EVFTA) et l'accord de protection des investissements (EVIPA), les exportations vietnamiennes vers l’UE augmenteront d'environ 20% d'ici 2020, et de 42% après 6 ans. "C’est l'occasion pour les entreprises japonaises de contribuer à la croissance des exportations vietnamiennes. Le Vietnam sera la "terre promise" des groupes et investissements japonais", a souligné le chef du gouvernement.

Les entreprises japonaises apprécient également beaucoup les efforts visant à améliorer l’environnement des affaires, à résoudre les problèmes des investisseurs, et ont affirmé leur volonté de continuer à contribuer au développement socio-économique du Vietnam. "La confiance des entreprises japonaises vis-à-vis du Vietnam augmente", a assuré M. Nobuhiko Sasaki, président de l'Organisation japonaise du commerce extérieur(JETRO).

Toutefois, en ce qui concerne les industries auxiliaires, les entreprises japonaises ont déclaré que dans certains secteurs, les entreprises vietnamiennes n’étaient pas en mesure de fournir et ont exprimé le souhait de coopérer afin d’améliorer le taux de localisation.

Flux de capitaux

À ce jour, le Japon compte 4.190 projets d’investissement au Vietnam, pour un capital de 57,9 milliards de dollars, ce qui le classe deuxième de la liste des pays et territoires investissant au Vietnam. Les capitaux d'investissement en provenance du Japon sont considérés comme le principal flux de capitaux, un modèle pour les relations de coopération entre entreprises vietnamiennes et entreprises à capitaux étrangers.

La dernière enquête menée par la JETRO montre que le Vietnam est le deuxième pays choisi par les entreprises japonaises pour l'expansion de leurs activités. En ce qui concerne le plan d'expansion des exportations vers l’étranger, les entreprises japonaises considèrent également le Vietnam comme un choix, en particulier dans le secteur non manufacturier, au deuxième rang.

Phuong Doan