Des camions transportant des produits agricoles exportés en attente à la porte frontalière Huu Nghi. Photo : VNA


A la porte frontalière internationale de Huu Nghi, au district de Cao Loc, province de Lang Son (Nord), des formalités de dédouanement pour 180 containers de marchandises ont été faites le 13 février, soit une augmentation quintuplée par rapport au premier jour de dédouanement le 5 février après une période de suspension des activités d’import-export en raison de l’épidémie de COVID-19.

Selon le chef de l’équipe de quarantaine de la porte frontalière internationale de Huu Nghi, Hoang Phuc Sinh, réalisant une note officielle du ministère de la Santé, depuis le 13 février, tous les conducteurs des camions de produits agricoles vietnamiens vers la Chine doivent porter des vêtements de protection pour réduire des risques de contamination.

En plus, les forces compétentes respectent avec sévérité des activités de désinfection et surveillent régulièrement les porteurs et les conducteurs pour la mise en quarantaine à la porte frontalière.

Le chef du Comité de gestion de la zone économique de la porte frontalière de Dong Dang-Lang Son, Phan Hong Tien a informé que ce comité échange régulièrement avec les forces compétentes de Pingxiang de la province chinoise du Guangxi pour dégager les difficultés afin d’accélérer le dédouanement des marchandises à autres portes frontalières.

L’application de manière homogène des solutions de prévention et de lutte contre l’épidémie par les services compétents de Lang Son contribue à régler des entraves heurtées par des entreprises dans l’exportation des marchandises. De même, la province de Lang Son poursuit à travailler avec les services compétents chinois pour avancer à temps des recommandations auprès des organisations, des entreprises ayant des activités d’import-export des marchandises via la province de Lang Son pour préparer des plans de transport, d’exportation des marchandises de manière efficace et sécuritaire.

Toujours dans le Nord, à la province de Lao Cai, des services compétents provinciaux ont activement préparé des moyens, des équipements pour soutenir les activités d’import-export et réaliser avec sévérité des règlements liés à la prévention et la lutte contre le COVID-19. Alors, les activités d’import-export à la porte frontalière de Lao Cai continuent à augmenter.

A Ca Mau, dans le Sud, le Comité populaire provincial a organisé une réunion des entreprises dans cette localité pour se renseigner sur les difficultés dans leurs activités d’import-export, le traitement des marchandises au service de l’exportation et l’annonce de nouvelles politiques pour régler des difficultés heurtées par les entreprises.

Le président du Comité populaire provincial Nguyen Tien Hai a demandé aux services et branches concernés de suivre de près l’évolution de l’épidémie pour les informer aux entreprises et agriculteurs locaux afin de préparer des plans de production appropriés dans le contexte du changement climatique et la lutte contre l’épidémie de COVID-19. 

CPV/VNA