Photo d'illustration/Internet


Des chiffres qui inquiète le monde le 27 février : 82.124 cas confirmés d'infection, dont 2.699 sont décédés. En Corée du Sud, l’épidémie s'est propagée rapidement, avec un total de 1.595 personnes infectées, dont 9 sont décédées.

Au Vietnam, bien que l’épidémie soit  maîtrisée, la propagation mondiale a montré que le Covid -19 est imprévisible, il est donc nécessaire de resserrer les contrôles, la prévention et le confinement des malades.

L’épidémie prolongée entraînera de plus grandes conséquences économiques. Auparavant, le Vietnam était seulement préoccupé par l'impact économique sur la Chine, maintenant il y a de nouvelles préoccupations venant de ses partenaires sud-coréens, singapouriens, japonais...

Les récentes données montrent que l'impact sur l'économie vietnamienne sera plus important que prévu. 

L'importation et l'exportation sont certainement affectées; l’attraction des investissements étrangers est également touchée; le nombre d'entreprises suspendant temporairement leurs activités de production a augmenté... Des impacts attendus en raison des échanges «rompus» avec le marché chinois.

Si l'épidémie en Corée du Sud se propage, les impacts sur l'économie vietnamienne seront encore plus importantes. Préoccupés par la situation en Corée du Sud, de nombreux touristes vietnamiens  ont annulé leur voyage dans le «pays du kimchi», principal marché touristique des entreprises vietnamiennes à l’étranger.

Le nombre de citoyens sud-coréens résidant au Vietnam est élevé. La Corée du Sud est le premier investisseur du Vietnam. Les citoyens vietnamiens vivant en Corée du Sud sont nombreux. Il s’agit d’un grand marché commercial : l'année dernière, le Vietnam y a exporté pour 19,72 milliards de dollars et  importé pour 46,93 milliards.

De nombreuses entreprises sud-coréennes au Vietnam importent une grande quantité de matières premières de ce marché. Samsung en est un exemple. En raison des difficultés de dédouanement des marchandises avec la Chine, cet investisseur a détourné l'importation de certains matériaux de Corée du Sud et par voie aérienne. Si l'épidémie en Corée du Sud se propage et dure, elle affectera inévitablement la production et les activités commerciales du géant sud-coréen au Vietnam.

Dans ce contexte, la «double tâche» que le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a réaffirmé lors de récentes réunions du Comité national de pilotage de la prévention et de la lutte contre le Covid-19 ainsi que du Conseil consultatif de politique monétaire nationale est extrêmement lourde: lutter contre le Covid-19 et maintenir le rythme de développement économique. Il s'agit d'un problème épineux dans le contexte de baisse de la croissance de l'économie internationale, de l'économie régionale et des partenaires importants du Vietnam.


CPV