Photo d'illustration/ Baocongthuong

Ce groupe est considéré comme la force motrice du développement de l'industrie pharmaceutique mondiale. Il devrait représenter environ un tiers de la consommation mondiale de médicaments, contre un quart actuellement.

Le Vietnam est au bas du classement en termes de dépense pharmaceutique par habitant, très loin de la moyenne de 85 dollars par habitant du groupe. De plus, le Vietnam se prépare au vieillissement de sa population, ce qui signifie que sa demande de médicaments augmentera progressivement dans l'avenir, de sorte que les potentiels de croissance à long terme de ce secteur sont très élevés. 

Autant de raisons qui expliquent pourquoi le Vietnam devient une destination attrayante pour les sociétés pharmaceutiques étrangères.

De nombreuses sociétés internationales ont utilisé la stratégie de M&A (fusions-acquisitions) pour profiter des installations de production au Vietnam, en particulier le grand réseau de distribution. Car, selon la loi vietnamienne, les sociétés étrangères ne sont pas autorisées à distribuer des médicaments directement mais par l'intermédiaire d'entreprises domestiques. Parmi ces sociétés citons Abbott (Etats-Unis), Stada (Allemagne), Taisho (Japon), Magbi Fund Limited (Hong Kong) et Super Delta Pte Ltd (Singapour).


CPV