Ces 10 premiers mois, le secteur du textile-habillement du Vietnam a réalisé un chiffre d’affaires à l’export de 29 milliards de dollars, +16% en glissement annuel. Photo: VNA

 

Augmenter les investissements dans le textile-habillement
En particulier, les exportations nationales de textile – habillement poursuivront sur leur lancée en 2019, une fois qu’une série d’usines seront entrées en service.

La société par actions d’investissement et de développement Duc Quan (FTM), l’un des géants dans le secteur des fibres textiles, possède de 3 usines de fibres textiles à Thai Binh (au Nord) d'une capacité totale de 17.000 tonnes de fibres textiles par an. Dès son entrée en opérationnel au 1er trimestre 2019, sa 4e usine, d’un investissement de 35 millions de dollars, aura une capacité de 8.700 tonnes de fibres textiles par an. «Avec cette 4e usine, notre chiffre d’affaires à l’export annuel augmentera de 500 milliards de dôngs», a partagé un représentant de FTM.

A Nam Dinh (au Nord), la compagnie Bao Minh a récemment inauguré son usine du textile représentant un investissement de 75 millions de dollars. Sa capacité annuelle est estimée à 600 tonnes de fils teints et 2 millions de mètres de tissu.

En juin dernier, la première phase de l’usine de confections de la société par actions Nha Be (NBC) a été mise en service. Implantée à Soc Trang (au Sud), la plupart des produits de cette usine seront destinés à l’exportation. Sa deuxième phase serait achevée en 2019. «Le projet d’usine de confection Nha Be – Soc Trang contribuerait à réaliser l’objectif d’élargir les activités de production et d’augmenter le chiffre d’affaires à l’export de NBC», a fait savoir Nguyên Thi Hông Cuc, une dirigeante de NBC.

Les priorités douanières, un élément favorable à la croissance des exportations textiles 

Les grandes priorités en termes de taxes douanières inscrites dans les engagements des accords commerciaux  – dont le Vietnam est signataire – favoriseront certainement les exportations nationales du textile-habillement. Photo: CPV

Les grandes priorités en termes de taxes douanières inscrites dans les engagements de l’accord global et progressiste de partenariat trans-pacifique (CPTPP) et de l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE (EVFTA) – dont le Vietnam est signataire – favoriseront certainement les exportations nationales du textile-habillement vers les marchés membres du CPTPP et de l’EVFTA.

En particulier, il est possible qu’il y ait une hausse spectaculaire du nombre de commandes venant d’entreprises étrangères implantées en Chine et aussi fournisseurs de partenaires américaines parce qu’elles voudront éviter la taxe douanière élevée que la partie américaine impose aux produits de ce secteur fabriqués en Chine.

Ainsi, les exportations nationales du textile – habillement seront en plein essor ces prochains mois.

Ces 10 premiers mois, ce secteur national a réalisé un chiffre d’affaires à l’export de 29 milliards de dollars, +16% en glissement annuel, selon l’Association du textile-habillement du Vietnam (Vitas). Une progression en valeur a été observée sur les marchés importants comme Etats-Unis (+12%), Japon (+25,6%), République de Corée (+25,8%), Chine (+40%).

CPV