Photo d'illustration. Source: Internet.

Une hausse a été constatée sur de grands marchés : 5,8% aux États-Unis, 5,4% au Japon, 5,1% en République de Corée, et 6,3% en Union européenne (UE). 

En représentant plus de 40% des exportations nationales de ces produits, les Etats-Unis sont en tête des premiers débouchés avec 11,8 milliards de dollars, devant l’UE (3,7 milliards), le Japon (3,1 milliards), la République de Corée (2,6 milliards).

Selon les estimations de la Vitas, bien que la croissance ait été moins élevée en 2016, elle est tout à fait encourageante en cette conjoncture difficile pour l’économie mondiale, sans compter les fluctuations politiques sur plusieurs marchés. 

Toujours selon l’association, les Etats-Unis ont diminué leurs importations de produits du textile de 4,84% par rapport à 2015 avec 114 milliards de dollars. De même, la demande au Japon et en République de Corée a reculé de 1,7% et de 4%. 

En comparaison avec les grands exportateurs du monde et de ses grands concurrents que sont la Chine, l’Inde, le Bangladesh et l’Indonésie, le Vietnam est en tête en termes de croissance dans ce secteur.

CPV