Le textile-habillement est l'un des produits d'exportation majeurs du Vietnam aux Etats-Unis. Photo: congthuong

 

C’est ce qu’a affirmé Daniel J. Kritenbrink, ambassadeur des Etats-Unis au Vietnam, lors d’une récente interview accordée au Journal Cong Thuong.

Le diplomate américain a salué les progrès dans les relations bilatérales ces 25 dernières années. Ces relations se développent de plus en plus fortement dans tous les domaines, dont l’économie, et plus précisément le commerce qui devrait être un pilier du partenariat vietnamo-américain.

Il y a 25 ans selon lui, les échanges commerciaux bilatéraux étaient quasi-inexistants. Désormais, le chiffre de 77 milliards de dollars a été atteint. Bien que le Vietnam ait réalisé un excédent commercial avec les Etats-Unis ces dernières années, les importations nationales de marchandises de ce marché ont tendance à  croître, avec environ 11 milliards de dollars en 2019, +13% par rapport à 2018.

Des oranges des Etats-Unis sont vendus dans un supermarché à Hô Chi Minh-Ville. Photo: vnexpress.net

«Je me félicite que depuis début 2020 le Vietnam importe des oranges américaines. J’espère que votre pays achètera plus de marchandises en provenance des Etats-Unis en vue de rééquilibrer notre commerce bilatéral», a-t-il exprimé.

«Je sais bien que certaines entreprises américaines au Vietnam doivent faire face aux effets de l’épidémie de Covid-19. Cependant, elles sont optimistes sur les perspectives futures de l’économie vietnamienne. Dans l’avenir, les secteurs des énergies renouvelables, du pétrole, des infrastructures, de l’agriculture, des technologies avancées, de la finance, de l’aviation, de la santé seront des secteurs de coopération très prometteurs», a suggéré le diplomate. 

CPV