Photo d'illustration/Haiquanonline

Selon le rapport du Département de la transformation et du développement des marchés de produits agricoles (ministère de l'Agriculture et du Développement rural), entre juillet et août, les exportations de bois et produits dérivés ont atteint environ 6,66 milliards d’USD, +17,5% en un an.

Les États-Unis, le Japon, la Chine et la Corée du Sud ont maintenu les quatre principaux débouchés, représentant 80,2% du total.

Les marchés où la progression a été importante sont l'Arabie saoudite (+47%), les États-Unis (+33%), Taïwan (Chine) (+28%), le Japon (+18%) et l'Allemagne (+15%).

En 8 mois, alors que les exportations de produits agricoles et aquatiques ont toutes enregistré un recul, le secteur sylvicole a enregistré une forte croissance. Selon Département de la transformation et du développement des marchés de produits agricoles, cela s'explique par le fait que le Vietnam a bien profité des opportunités pour promouvoir ses exportations aux Etats-Unis.

Selon des données du Centre indonésien des réformes économiques, en avril 2018, la part de marché des meubles de Chine sur le marché américain s'élevait à 48%, contre 7,4% pour le Vietnam et 1,63% pour l'Indonésie. 

A cause des tensions commerciales croissantes entre les États-Unis et la Chine depuis avril 2019, la part de marché de la Chine a diminué de 2 points, tandis que la celle du Vietnam a augmenté de 3,1 points et celle de l’Indonésie, de 0,02 point.

Outre le marché américain, le Vietnam continue de maintenir sa position de leader dans l'exportation de meubles en bois dans l'UE.

Les importateurs européens apprécient l'amélioration technologique des produits en bois vietnamiens, jugée supérieure à celle des autres pays asiatiques et répondant de mieux en mieux aux exigences élevées du marché.

Les exportations vietnamiennes de bois et produits dérivés dans l'UE sont face à de bonnes perspectives grâce à l'accord de partenariat volontaire sur l'application des réglementations forestières, la gouvernance et le commerce Vietnam et UE (APV / FLEGT) ainsi que  l’accord de libre-échange Vietnam -UE (EVFTA).


Thuy Hanh