Photo: VinID


Selon Nikkei, entre janvier et septembre, le taux de capital-risque dans la Fintech au Vietnam a atteint 36%, en forte hausse par rapport au taux de 0,4% en 2018.

Singapour arrive en tête avec 51%. Bien que figurant dans le top 3 l'Indonésie a connu la plus forte baisse avec 12%.

"Au Vietnam, le marché des paiements est en tête", a déclaré Wong Wanyu, responsable du segment Fintech chez PwC Singapore.

Avec une croissance annuelle pouvant atteindre deux chiffres, le paiement électronique devrait servir la moitié du nombre de transactions qui seront effectuées d'ici 2025 pour dépasser le cap d’un billion de dollars.

Il s’agit aussi d’un moment où les sociétés Fintech peuvent avoir accès aux 300 millions d'adultes en Asie du Sud-Est n'ayant pas de compte bancaire ou n’ayant pas d'accès aux services de crédit, à l'investissement et à l'assurance.

Après avoir attiré 35 millions de dollars  de capital-risque en 2014, l'investissement total dans les sociétés Fintech en Asie du Sud-Est est monté en flèche au cours des cinq dernières années, atteignant 679 millions de dollars en 2018. En 2019, ce chiffre a dépassé 1,14 milliard de dollars.

Singapour reste actuellement le “terrain le plus fertile” en termes de nombre d'entreprises Fintech. Cependant, en termes de capacité à attirer des capitaux, la société vietnamienne de solutions de paiement VNPay est actuellement la première start-up, selon le rapport "FinTech in ASEAN". Cette année, les investissements annoncés ont atteint 300 millions de dollars.

Singapore Life, une start-up d'assurance basée à Singapour, se classe  2e  avec 110,3 millions de dollars d'investissement, tandis que le portefeuille électronique Momo est 3e, avec 100 millions.

La plateforme de paiement multinationale Akulaku, une start-up indonésienne, réalise les performances les plus impressionnantes et se classe 5e. La société comptable et financière de Singapour Deskera, avec 40 millions de dollars d'investissement, se classe aussi à la même position.

Ce rapport montre que toutes les sociétés Fintech bénéficiant le plus d’investissement  sont situées au Vietnam, à Singapour ou en Indonésie.

Les investisseurs ont déclaré que le grand nombre d’habitants n’ayant pas encore de comptes bancaires au Vietnam et en Indonésie constituaient des marchés prometteurs.

CPV