Forte hausse des exportations de thon vers la Chine. Photo d’illustration

Selon l'Association nationale des producteurs et exportateurs de produits aquatiques (Vasep), au cours des deux premiers mois de 2019, les exportations de thon vietnamien vers l'Union européenne et Israël ont connu une baisse, tandis que celles vers la Chine ont bondi de 771%, faisant de pays le 5e marché à l’export du thon du Vietnam - après États-Unis, UE, Israël et ASEAN.

D’après le Centre du commerce international, en 2018, le Vietnam fut le 11e fournisseur de thon pour la Chine, représentant une très petite part du marché - près de 3%.

Toutefois, dans le segment des filets de thon surgelés, le Vietnam et les pays de l'ASEAN ont bénéficié d’une exonération fiscale sur le marché chinois. Avec cet avantage, le Vietnam fut en 2018 le 1er  exportateur de filets de thon surgelés sur ce marché (plus de 65% des parts de marché).

Selon la Vasep, d'ici 2019, les exportations nationales de cette gamme de produits vers la Chine auront tendance à augmenter. Fin février 2019, la valeur des exportations de filets de thon surgelés vers ce marché représentait 94% des exportations totales.

CPV