Photo: Theleader

Selon des données de Nikkei, 33 entreprises chinoises cotées en bourse ont annoncé leur intention de mettre en place ou d'étendre leur production à l'étranger depuis l’an dernier.

Les droits de douane imposés par les États-Unis sur les produits chinois, ainsi que la hausse des salaires et d'autres dépenses, provoquent le départ de nombreuses entreprises chinoises, à l'instar de leurs homologues étrangères.

Près de 70% des entreprises choisissent le Vietnam comme destination, les autres optant pour le Cambodge, l'Inde, la Malaisie, le Mexique, la Serbie ou la Thaïlande.

Selon une annonce adressée à la Bourse de Shanghai, Jinhua Chunguang, un “géant” chinois dans la fabrication de buses pour aspirateur, qui figurent parmi les  200 milliards de dollars de produits chinois soumis à des droits de douanes américains, investira 4,35 millions d’USD au Vietnam pour créer un lieu de production. Selon les prévisions, l’usine serait construite sur une superficie d'environ 380 m² et entrerait en activité en mars 2020.

Huafu Fashion, fabricant de laine enroulée,  a annoncé l'année dernière avoir investi 2,5 milliards de yuans, soit 362 millions de dollars, dans la construction d'une usine  à Long An (delta du Mékong) afin d'accéder à des  matières premières et d'une main-d'œuvre à bas coûts, et d'éviter les barrières tarifaires.

Selon les données de l'Organisation internationale du travail (OIT), depuis 2017, le salaire de la Chine a augmenté de 44%, soit plus qu'au Vietnam (30%), en Malaisie (28%) et au Mexique (11%). Cette hausse a poussé nombre d'entreprises à s’installer ailleurs avant même la guerre commerciale, selon Nikkei.

De nombreux grands fabricants du monde ont  prévu de quitter la Chine et d'investir au Vietnam en raison des tensions commerciale, à l'exemple du géant japonais Sharp qui a supprimé ses projets de production d'écrans LCD vendus sur le marché américain en Chine, et qui se délocalisera vers le Vietnam.

Par ailleurs, Apple devrait commencer à produire à titre expérimental des AirPod sans fil au Vietnam dans le cadre d'un plan visant à diversifier les produits électroniques grand public hors de Chine.


CPV